lundi 7 avril 2008

Ptit "poême" childish.

Le printemps, ça rends con.


Il fait chaud, il fait froid...
On ne sait plus trop comment se fringuer.


C'est pas si grave..


Au printemps
Tout le monde est amoureux.


Pas moi.


Le soleil se couche tard...
Les coudes sont légers.


Les miens ont des ailes.


Les bagnoles montées sortent de leur garage...
Toute bien shinées.


Moi je m'en fou.


Au printemps
Tout reprends vie.


J'ai l'impression de m'éteindre.


Le soleil fait son œuvre..
Il rapproche les cœurs.


Le mien se déchire.


Mais tout ça
il le sait déjà...


Mais le printemps s'en fou.








1 commentaire:

Tite Poère a dit...

Les hommes sont cons, les coudes aussi.

Mais moi je t'aime, pour toujours de la vie :)